bapteme21-300x225Vous souhaitez placer votre enfant sous le regard de Dieu ?
Par le baptême ou par une bénédiction ?

Le baptême est signe de l’alliance que Dieu a conclue en Jésus-Christ avec l’humanité et, par là, signe de l’appartenance à l’Eglise universelle. Par le baptême, vécu une seule fois, la communauté et le baptisé, ou ses parents, se réclament de cette alliance et confessent leur foi en Jésus-Christ. En plus du dialogue avec ses proches, l’Eveil à la foi, le culte de l’enfance, le catéchisme sont des lieux de rencontres qui permettent à l’enfant de développer sa foi, de découvrir des histoires bibliques, de s’ouvrir à une vie de prière. Eléments qui lui permettent, le jour venu, de confirmer son baptême.

La bénédiction est reçue par un petit enfant, suite à la demande de ses parents souhaitant dire leur reconnaissance et invoquer la bienveillance de Dieu. A cette occasion, la communauté demande la bénédiction de Dieu sur un enfant et prie pour ses parents. Afin qu’il puisse, plus tard, demander lui-même le baptême, il est souhaitable que l’enfant pour qui une bénédiction a été demandée suive une instruction religieuse.

Comment concrétiser votre intention ?
Prenez contact avec un des pasteurs de la paroisse. Il fixera avec vous la date de cette fête. Il vous invitera à une soirée de partage sur le sens du baptême, sur la bénédiction et sur l’engagement qui en découle. Vous y retrouverez d’autres parents qui entreprennent la même démarche que vous.

A quelle date et où ?
Une animation dynamique, ludique et théologique vous est proposée les mardis 13 septembre 2016, 8 novembre 2016, 17 janvier 2017, 14 mars 2017, 25 avril 2017 et 6 juin 2017, à 20h, à Préverenges, à l’Eglise, au centre du village, dans la salle de réunion, entrée de droite.

 

Renseignements :

Auprès d’un pasteur de la paroisse

 

 

Inscription en tant que protestant au contrôle des habitants

Afin de pouvoir conserver le nombre de postes ministériels qui nous est accordé dans cette paroisse, chacun est invité à vérifier s’il est bien inscrit ou si son enfant est bien inscrit comme protestant au contrôle des habitants. L‘Etat finance les postes pastoraux et diaconaux dans le canton en fonction du nombre de paroissiens déclarés. Cette inscription n’engendre aucun frais.